Les voisins face au coronavirus : s'entraider, oui, paniquer, non.

200311-_ aide entrevoisins TT-3.jpg

11.03.2020

Le 11.03.2020

Coronavirus : s’entraider, oui, paniquer, non.

Alors que la France constitue le deuxième foyer européen de la pandémie de Coronavirus, il est temps de s’organiser en bonne intelligence. Respecter les mesures mais surtout rester conscients et rester solidaires, notamment avec ceux qui habitent à côté.
En cette période de crise sanitaire, le réseau social de voisinage mesvoisins.fr devient un outil clé pour près de 500 000 voisins. S’entraider, aller au supermarché pour les plus âgées, prendre des nouvelles des malades, garder les enfants lorsque les écoles sont fermées, chacun y met du sien près de chez soi.

S’entraider en période d’épidémie : plus important que jamais.

« Non, le voisin n’est pas le danger. Nous avons besoin de lui, et il a besoin de nous. En situation de crise, s'entraider est la meilleure chose à faire. Nous pouvons nous protéger ensemble du virus.» Alixia, responsable de la communication chez mesvoisins.fr.

Mesvoisins.fr a l’avantage d’être un outil en ligne qui permet aux gens très proches géographiquement de communiquer entre eux, et ce sans contact physique direct. En ce sens, l’équipe du site œuvre activement pour permettre aux habitants d’un même quartier ou d’un immeuble de s’apporter de l’aide, se tenir au courant, s’organiser en cas de confinement.

Depuis jeudi, le site recommande une série de conseils à tous ses utilisateurs :

Concernant les personnes âgées et fragilisées

Les personnes de plus de 60 ans et souffrant de maladies sont les plus à risque. Il est important de leur venir en aide. Voici ce que vous pouvez leur demander en tant que voisin : ont-ils besoin d’aide pour porter leurs courses ? Pouvez-vous aller chercher des médicaments pour eux ? Comment vont-ils ? Se sentent-ils fiévreux, avec des maux de têtes, et une toux ? Se sentent-ils isolés ? Il peut arriver que beaucoup de grand-pères et grand-mères ne puissent pas voir leurs petits-enfants par mesure préventive. Loin de leur familles, ils seront sans doute très reconnaissants d’avoir un coup de fil de leurs voisins.

Concernant les familles avec enfants

Aujourd’hui, il est recommandé par le gouvernement et les médecins que les contacts entre personnes fragilisées et enfants soient évités. Ainsi, il est possible que certains parents autour de chez vous se retrouvent dans l’incapacité de faire garder leurs enfants par les grands-parents. Il faut que les voisins n’hésitent pas à leur proposer de l‘aide, tout en respectant les gestes barrière. Il se peut cependant que les mesures se durcissent dans les jours à venir.

Un Voisin Informateur par quartier pour une meilleure organisation

L’équipe de mesvoisins.fr travaille avec un voisin volontaire par quartier qui souhaite devenir Voisin Informateur : interlocuteur privilégié des voisins en difficulté et messager des informations du quartier, il est celui ou celle vers qui on peut se tourner.
C’est le cas de Claude à Rennes, qui a informé hier soir son quartier : « la préfecture a décidé de fermer toutes les écoles, collèges et lycées de Bruz pour 14 jours suite aux 9 cas avérés à l'école primaire du Vert Buisson. C'est un conseiller municipal de Bruz qui a demandé de faire passer un maximum l‘information.». Il a reçu une vingtaine de réponses et de remerciements de ses voisins. En parallèle de la presse locale et des communes, le réseau social peut être un bon vecteur d’information en hyper-local.

Enfin, le dernier conseil de l’application : « Voisins, restez en contact virtuel les uns avec les autres ! Échangez les numéros de téléphone, appelez-vous, prenez des nouvelles des gens seuls ou isolés, des familles avec enfants. »

(Extrait de l’article du magazine de mesvoisins.fr, sur lequel on retrouve aussi un modèle d’affiche à imprimer.)

Galerie d’images

Votre contact 

E-mail : alixia@mesvoisins.fr

Tél : 01 78 90 04 18
Mobile : 06 64 51 35 60 (pour toute demande urgente)

alixiasprofil FS .jpg

Partager ce message: